D’après de récentes études, il y aurait dans l’alimentation un système dit hédonique qui inciterai les gens à manger de manière incontrôlée et qui à terme, ferait grossir?

Ce nom compliqué vient d’un processus simple qui aurait tendance à tromper notre cerveau et nous inciterait à manger, non plus pour la survie, mais plutôt par pur plaisir.
Le problème ici est que la saveur hédonique inhibe la satiété  et nous ferais ainsi manger plus, beaucoup plus,…tellement que a force, sans s’en rendre compte nous prendrions du poids et jour après jour deviendrions obèse, sans s’en apercevoir!

Comment cela fonctionne?

Pour essayer d’être très simple, je vais vous demander de vous rappeler une saveur et si vous ne vous en souvenez pas ; n’ayez pas peur d’aller dans vos armoire où en acheter et de vous remémorer tout en dégustant ces aliments.

Nous allons prendre ici en exemple le caramel(produit fini) et le subdiviser en trois substances principales qui le compose…

Il y aura donc, le sucre, la crème épaisse et enfin le beurre.

Que se passe t’il si l’on devrait manger 30 grammes de beurre, ensuite 30 grammes de sucre et 30 gramme de crème pur…notre estomac ne faisant pas la différence mélangerait le tout qui passerait ensuite dans l’intestin.
Nous pourrions facilement nous rendre compte de se que l’on absorbe et l’on s’arrêterai car ces substances pures ne sont pas agréables séparées.
De plus, on serait moins tenter de recommencer l’expérience car au final, se qui est gras est trop nutritif et peux savoureux.

Que se passe t-il, par contre lorsqu’on met le sucre à chauffer(avec un peut d’eau)et qu’il caramélise…(l’odeur de caramel parfume la pièce autour de vous)
Une fois totalement devenu brun transparent, vous y ajoutez la crème légèrement chaude(afin d’éviter un choc thermique et éclabousser partout sur la cuisine)
Mélangez le tout vigoureusement,retirez du feu et incorporez y le beurre…
Mélangez toujours jusqu’à se que le beurre salé aie fondu
Il ne vous reste plus qu’a mettre dans une pièce froide ou sur un sol froid en faisant attention à se que rien ne touche votre préparation maison(Si vous le mettez sur le sol et que quelqu’un met son pied dedans, ça peut vite devenir un carnage)

Vous salivez déjà n’est ce pas?
Il faut savoir que cette réaction est normale, notre cerveau veut manger de manière incontrôlée et malheureusement oublier sa propre survie(Qui représente en fait notre santé et le reste de temps qu’il vous reste à vivre dans votre corps en bonne santé)

Contrôler cette réaction est tout à fait impossible, elle fait partie des vices de la vie auquel il vaut mieux céder tout de suite et taper sur les doigt(imaginaires)du cerveau afin qu’il associe toutes les sensations à quelque chose de pas bien, plutôt que de s’en vouloir “d’être attiré”par quelque chose que l’on considère dangereux pour la santé.
Le processus cérébral est assez facile à comprendre, vous préféreriez que l’on choisisse pour vous où vous préférez découvrir?
Notre cerveau pense pareil et si vous ne le savez pas encore,…toutes vos décisions(bonne ou mauvaises)partent de lui.
Si vous lui refusez quelque chose, il reviendra avec l’idée de manière détournée jusqu’à se que vous fassiez se qu’il suggère.
C’est pour cela que dans ce cas ci, il vaut mieux céder tout de suite a un morceau, le laisser fondre en bouche sans le croquer n’y le mâcher et l’avaler progressivement.
Cela aura pour but d’harmoniser votre envie et de la synchroniser avec votre cerveau.

Petit aparté, si vous désirez tester, n’hésitez pas ; prenez un carré de chocolat et laissez le en bouche. Votre salive et votre chaleur corporelle vont défaire le morceau et vous allez l’avaler de manière lente et progressive(la première fois, j’ai eu difficile…)
Vous verrez, votre cerveau et ces drôles d’envies seront bien vite maîtrisées si vous agissez ainsi.

Pour en revenir sur le système hédonique, il s’agira donc d’un procédé qui malheureusement trompe nos sens et nous empêche d’être conscient de la quantité de gras sucré que l’on absorbe et si l’on veut perdre du poids, il faudra à tout prix éviter d’aborder se genre de mélange.
Ainsi, dans la gamme hédonique on pourra inclure le mélange pain/beurre, tout mélange servant à préparer les gâteaux, le caramel beurre salé(voir recette du dessus ;), les friture avec de la panure autour, les yaourt sucrés, crèmes glacées…et pleins d’autres qui ruineront vos tentatives de mieux manger et d’avoir un contrôle sur votre poids(le système hédonique faisant perdre toute notion de contrôle sur la consommation réelle de se que l’on mange)

Pour ma part, maintenant que je connais le vilain petit canard ; je vais l’inclure dans la diététique des gens qui me demandent de l’aide et en même temps, je me permet de vous le partager 😉

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager et à me laisser un commentaire ci dessous 😀

Encore une fois,merci pour votre temps 🙂

Ps: pour le caramel au beurre salé il faut:
100gr de sucre de canne roux
30gr de crème épaisse liquide tiède
40gr de beurre salé
Spatule et récipient et une taque chauffante

Préparation:
Dans une poêle non adhésive, mettez le sucre et versez y un peu d’eau
Faites chauffer et attendez devant que la préparation se liquéfie et brunisse
Une fois que tout est devenu liquide, incorporez la crème tiède et mélangez vigoureusement à la spatule(sans éclabousser partout)
Une fois le tout incorporé, retirez du feu et mélangez le beurre à la préparation.
Voilà, il ne reste qu’a placer ceci dans un pot en verre et laisser le tout refroidir.

ma petite astuce est que pour que cela refroidisse plus rapidement est d’étaler le tout sur une surface large recouverte de papier cuisson, placer ensuite le tout sur le sol d’un endroit frais et aéré (attention aux insectes)
Une fois que cela aura refroidi, vous pourrez dessinez des formes dedans et déguster vos petits cubes de caramel(et si vous culpabilisez d’en avoir trop fait, offrez en à votre travail où à vos voisins ^^)

Bon appétit