Comment éliminer facilement la graisse du corps ?

Qu’est-ce que le gras, pourquoi il est là et comment on l’élimine.

Vous le savez, les kilos en trop sont souvent gênants et surtout disgracieux. Poignées d’amours, ventre qui tombe vers l’avant, cuisses molle, culotte de cheval… le gras est partout sur nous, mais à un certain stade ne nous sert plus à rien. Il nous immobilise dans notre corps telle une chenille avant de former son cocon.
Cependant, la nature n’a pas prévu la survie d’une personne obèse ; la seule chose à laquelle on peut s’attendre est une diminution constante de l’état global de santé jusqu’à la formation d’une ou plusieurs maladies graves arrivant généralement en cascade :

  • L’obésité est la première maladie (toujours due au comportement alimentaire )
  • usure prématurée des structures porteuses, chevilles, genoux, dos…
  • l’essoufflement et de l’arythmie cardiaque du au mauvais ration ratio masse maigre/tissus adipeux
  • problèmes à intérieur de nos artères par le mauvais nettoyage de celle-ci
  • organes finalement touchés, car ils finissent par se détériorer et fonctionnent de moins en moins bien

Bref, l’obésité nous transforme en une bombe à retardement et si elle n’est pas rapidement arrêtée et endiguée. Elle nous mènera vers une vie bien plus courte ; beaucoup moins plaisante que si tout ce gras mal placé ne serait finalement pas là.

La perte de poids, une vérité qui dérange :

Vous ne le savez peut-être pas, mais 1 kilo de gras fait 9 000 calories.
Pour le brûler, vous devrez marcher sans arrêt à 6 km/h durant + — 20 h

Ainsi, si vous avez déjà essayé le sport et au vu de la difficulté ; avez abandonné, c’est tout à fait normal.
Ceci est dû à votre manque d’informations, que vous allez facilement collecter en lisant la suite de l’article et en surfant sur mon blog. (pensez aussi que la zone commentaire vous est aussi ouverte, au cas ou vous ne vous retrouvez pas ici ce que vous cherchez)

On nous fait ainsi miroiter une perte de poids rapide, efficace, sans effort… Les compagnies nous redonnent espoir, empochent notre argent et l’année qui suit, nous retournons vers eux, car nous n’avons rien changé ou pire ; on a tout repris (soda zéro, produits light, contre le cholestérol, enrichis en vitamines/minéraux…)

Que deviennent les aliments que l’on mange ?

Pour un rapide résumé, la nourriture se trouve dans l’assiette, est mâchée, arrive dans l’estomac ; puis, par la digestion ; suit son chemin vers les intestins. Là-bas, elle est palpée pas nos villosités, passe par de petits capillaires et arrive dans nos artères.
À partir de là, plus de retour arrière possible. La sécurité à valider et laisser passer des nutriments dans notre sang (car le corps les a identifiés comme pur et sans danger) c’est au tour des organes de mettre leur tampon dessus afin que nos cellules sachent qu’elles peuvent se nourrir ou laisser aller au cas où elles n’ont besoin de rien (ce qui est souvent le cas chez les personnes sédentaires)
Le souci arrive ici, en cas de trop plein et d’arrivage en abondance de nouveaux nutriments ; le corps se prend un tsunami à chaque repas et doit gérer cela.
Ceci, car il doit fuir ce danger mortel imminent, mais ne peut rien faire, car nous sommes le mangeur qui le met en situation de stress profond quotidiennement.

Avec le temps passé à forcer notre corps (année après année)

  • Nos cellules de gras sont gavées à répétition et se divisent, car nos artères ne sont pas prévues pour faire sortir le gras pur de notre corps. (notre transpiration et urine n’est jamais grasse)
  • nos organes se déforment (foie gras non alcoolique, graisse autour de notre coeur, nos intestins, pancréas…)
  • L’endroit ou sort le gras de nos artères se bouche, étant donné qu’il faut des enzymes pour le diluer, il ne disparaît presque jamais ; une plaque se forme puis s’épaissit et peu lâcher à tout moment (accident vasculaire parfois mortel)
  • certains organes finissent par arrêter de fonctionner, laissant la mort prendre le dessus. (Évidemment, la science permet de ne pas en mourir. N’oubliez pas que c’est vous qui vivez à bord du corps en mauvaise santé ; les médecins/chirurgiens sont sains et se moquent de votre cas ; pourvu que vous avez moyens nécessaire pour les payer)
  • pour les malheureux qui pensent, que l’insuline les aide à manger sucré tombent en vieillissant dans le diabète de type 3 ; appelé aussi Alzheimer.

Conclusion rapide :Homme-gras-à-gauche-et-en-santé-à-droite-coupe-du-corps-dessinée-afin-dappercevoir-la-graisse-interne.

Nous sommes responsables de ce que l’on mange. Une fois la nourriture ingérée, il est trop tard.
Il serait idiot d’essayer d’enfoncer un clou en se tapant 1 fois sur 2 sur les doigts. Pourtant, c’est ce que l’on fait à chacun de nos repas si l’on ne tient pas compte de ce qui nous arrivera dans 10 ou 15 ans à cause de notre comportement alimentaire.
C’est pourquoi, Mesdames, Messieurs, vous devez savoir à tout prix quoi penser pour ne jamais avoir besoin de tomber malade. Autrement, le corps qui se répare n’est pas une roue de véhicule que l’on change ! Sa guérison met du temps et parfois son état est irréversible.
Notre mère nous a fait sans cicatrice, c’est pour que l’on puisse vivre dans ce monde en totale autonomie.
Cependant, l’industrie a payé des gens afin d’affiner le goût de substances additives afin d’être sure que que vous surconsommiez à vie leurs produits (neuro-marketing alimentaire)

Ne soyez plus séduit par eux et reprenez enfin votre santé dans vos nouvelles mains toutes propres.

Comment est-ce que le gras s’élimine ?

Je ne vais pas vous mentir, vous le savez déjà ; cependant ce n’est peut-être pas clair dans ce qui vous a été partagé comme informations.
Vos cellules de gras sont remplies à partir d’hydrates de carbone -> qui n’est autre que du sucre sous toutes ces formes (fructose, glucose, galactose… sauf la cellulose qui contient le sucre tout en restant non assimilable par l’organisme)
Ainsi, à chaque fois que du sucre passe dans notre circuit vital (artères) l’insuline aide à nourrir nos cellules et évacue l’excédent vers nos cellules de gras.
Lorsque l’on expire, on expulse du carbone sous forme de gaz.
D’où vient-il ?
De la décomposition de notre gras sous forme aérienne !

Ainsi, le gras de votre corps n’est utilisé que si :

  • Votre corps a le temps de l’utiliser, manger à répétition du sucre empêche cela !
  • Dispose d’une masse musculaire suffisamment entraînée, autrement ; les micros traumas musculaires empêcherons l’envie de continuer
  • un taux de mitochondrie suffisante, autrement ; on risque d’être à bout de souffle trop rapidement et abandonner par manque de conseils.
  • si vous élevez volontairement votre rythme cardiaque durant une période que vous aurez déterminé à l’avance (ex : 5 minutes de course sans s’arrêter puis repos dynamique 5 minutes avant de recommencer autant de fois nécessaire)

Conclusion :

Le marché de la perte de poids est un business juteux qui fait beaucoup de malheureux. Leur stratégie est de vous faire surconsommer leurs produits pour que vous en rachetiez souvent plutôt que de vous laisser vos libres choix et vous laisser en bonne santé.
Ensuite, notre état de santé décline et l’on devient déprimés et dépendants de la facilité que l’industrie  propose.
Fini les repas diététiques ou nous sommes ensemble en famille et/ou l’on prend le temps de faire les choses correctement, bonjour aux plats réchauffés, fast-food et grignotage faute de ne plus avoir de temps libre pour préparer.
La famille ressemble à un film de télé-réalité ou la seule chose que l’on fait ensemble est de vivre sous le même toit et pour les couples, dormir dans le même lit !
Est-ce ainsi que l’on désire vieillir ? Cela ne vous révolte pas que l’on glisse vers un monde ou les enfants ne savent pas qu’un steak faisait avant, partie d’un animal et que boire du soda est comme boire du lait maternel !

Nous avons encore beaucoup à apprendre de ce monde et de notre nouveau mode de vie (industriel).
Si par contre, aucune conclusion n’est tirée ; nous allons vers une destruction pure et simple du corps hérité de nos ancêtres.
C’est pourquoi ce site existe et qu’il vous sera utile dans votre(future) vie de tous les jours

Ensemble, freinons l’obésité et au bon moment ; plaquons là au sol pour en finir définitivement avec elle. Pour que nous, nos enfants et les autres enfants qui naîtrons dans ce nouvel avenir anti-obésité ; puisse exister sans celle-ci.

ps: Votre avis sur mon travail m’intéresse. Laissez-moi donc votre commentaire ci dessous.

 

About the Author

>