L’obésité, pourquoi on en souffre et pourquoi on ne maigrit pas ?

L’obésité, la nouvelle maladie de société.

La nourriture se trouvant en magasin, les efforts pour l’obtenir sont minimes, de plus ; nos trajets sont presque tous automatiques. Sans compter que la plupart des métiers ne sont plus vraiment très intenses en effort. Résultat, les femmes prennent des hanches et les hommes du ventre. L’obésité est ainsi devenue notre nouvelle maladie de société !

Ce serait pourtant facile d’apprendre comment lutter contre, sauf que le marketing s’est emparé de ce marché juteux qui brasse chaque jour des milliards d’euros.
Je ne vais pas vous mentir en vous faisant part de mes soupçons : l’industrie du sucre rend accroc et malade pour que l’industrie du médicament empoche l’argent des malades. Cela renvoit manger des crasses sucrées sans faire plus attention à la vraie prévention qui empêcherait l’obésité de s’installer.

Voici d’ailleurs une réponse-choc d’un géant du sucre lors d’une interview :
– Nos produits répondent aux attentes de nos consommateurs, cependant ; nous ne sommes en aucun cas responsables des quantités que les gens consomment quotidiennement !
Ainsi, si nous ne faisons rien de notre côté ; personne ne nous dira comment nous comporter pour nous débarrasser de notre masse grasse mal placée.(Vous savez, celle sous notre peau ou pire celle qui s’accumule autour de nos organes vitaux)

De plus, vous ne trouvez pas non plus étrange que la science n’aborde pas le sujet d’anorexie chez les personnes en état d’obésité. En effet, on est anorexique lorsqu’on souffre de dénutrition. Dans ce cas, si une personne mange mal, elle peut aussi avoir un potentiel de masse maigre affaibli si on la compare à la masse grasse de la personne. Pour le vérifier, il suffirait de mesurer par impédancemètre la masse graisseuse du corps et vérifier si en dessous de son tissu adipeux ; la personne souffre réellement d’anorexie par manque de muscle pour ce déplacer.

Pour certains, plus on est obèse et plus nous sommes fainéant, ne les laissez pas dire ; vous souffrez peut être d’anorexie et en même temps de l’obésité.(À cause d’un ratio muscle gras 50/50 -> sans votre gras, vous pourriez peser 60 kg, avec ; vous seriez entre 110 kg et même au-delà !)

Faire de l’embonpoint est-il dangereux ?

Pour être franc avec vous, non, ce n’est pas dangereux. Pour développer des Homme tenant un mètre rubant autour de son ventre marquant son embonpoint #obésitéproblèmes de santé, il faut une surcharge pondérale importante. C’est-à-dire une couche adipeuse tellement développée qu’elle va ; à force, favoriser l’apparition de maladie chronique, sachant qu’elles s’influencent dans le corps et s’enchaînent généralement les unes après l’autre.
Ainsi, faire de l’embonpoint n’est pas dangereux ; pourvu qu’à l’intérieur de vos artères et vos organes, le sang circule sans difficulté.

Peut-on contrer l’obésité ?

Pour correctement contrer l’obésité, il faut tout d’abord être conscient de ce que l’on met dans notre bouche. Tenir un journal alimentaire sera donc une priorité et faire de petits efforts journaliers réguliers un objectif secondaire.

La tenue d’un journal alimentaire permet :

  • Évite d’ingérer trop de nourriture par simple prise de conscience, grâce à la tenue de celui-ci.
  • Permets d’avoir une base fiable pour apprendre à contrôler son poids.
  • De devenir conscient de nos réels apports énergétiques.
  • De savoir si l’on a régulièrement de mauvaises habitudes alimentaires. (Grignotages, sodas…)
  • De comprendre si nos repas sont trop riches en certains nutriments appelés calories vides (féculents + lipides), nous laissant dénutris sans les autres (protéines, vitamines, minéraux, fibres…)
  • Donne un regard nouveau sur une prise de poids qui passerait en temps normal inaperçue.
  • Nous apprends si l’on souffre d’un quelconque trouble du comportement alimentaire. (Boulimie, anorexie, hyperphagie…)

Les petits efforts journaliers réguliers :

  • Augmente l’espérance de vie en favorisant la circulation sanguine.
  • Soignent les problèmes articulaires, à condition de ne pas forcer sur le cartilage.
  • Activent nos muscles et par conséquent, finissent par brûler de la masse graisseuse.
  • Permettent une augmentation de la masse musculaire, par simple adaptation métabolique. (le corps fera du muscle supplémentaire, afin de mieux déplacer sa masse corporelle totale)
  • sous forme d’exercices physiques simples, augmentent les chances de maintient du nouveau poids obtenu.
  • Sont bénéfiques pour la rééducation d’un corps encré malgré lui dans la sédentarité du monde moderne.

Vous l’aurez compris, pour lutter contre le surpoids ; vous ne pourrez compter que sur vous et sur les efforts à déployer pour lutter contre votre surcharge pondérale. Le gros souci est que sans explications claires, atteindre un poids normal est tellement flou qu’il est impossible à atteindre seul !
Il y a donc pour moi, de la manipulation par le biais de l’obésité. Les gens dont l’indice de masse corporelle atteint le stade 2 vont du médecin à la malbouffe sans jamais entrer dans la case poids idéale maintenue.

Comment arrive-t-on à prendre du poids ?

Mes amis, la réponse n’est pas simple, non seulement le surpoids peut être héréditaire (par la facilité de division des cellules graisseuse), mais en plus en fortement influencé par nos habitudes alimentaires (voir plus haut pour plus de détails…)
Dans notre corps, il y a 4 groupes de réserves assez simples à retenir :

  1. Nos minéraux, cuivre, fer, calcium… (nos os en sont une grande source)
  2. De vitamines contenues dans nos graisses corporelles (A, D, E, K)
  3. La graisse viscérale et sous-cutanée (1 kg de gras = 9 000 calories pures)
  4. nos muscles squelettiques, source de protéine en cas d’autophagie

Les sucres malheureusement ne disposent pas de « stock » à l’intérieur de notre corps. La raison est simple, le sucre sert à faire du gras et donc ; est directement converti plutôt que d’être stocké. D’ailleurs, le seul endroit où il peut traîner est les artères ; sachant qu’il peut former des cristaux s’il n’est pas vite capté par l’insuline. (seules les personnes qui ont une mauvaise réponse à l’insuline risquent la cristallisation dans leurs capillaires sanguins).

Nous finissons donc par prendre du poids, simplement en suivant les recommandations proposées par des lobbys agroalimentaires. (qui font de la publicité ciblée et nous vendent des produits enrichis en agent de charge à calories vides).
Tandis que du côté pharmacologique, on voit apparaître des termes compliqués comme l’indice de masse corporelle (autrement appelé IMC), chirurgie bariatrique, obésité morbide (avec mort dedans : /), le syndrome métabolique, microbiote intestinal… autant de mots qui pour une personne normale, pense que ce n’est réservé qu’à l’élite ayant maîtrisé le jargon médical…

Laissez-moi vous dire qu’avec moi dans les pattes, ils vont avoir difficile de garder encore tout cela secret très longtemps.

Mon but, sur ce site est de faire de vous des personnes capables de se prendre en charge seules et ainsi ; éviter naturellement les problèmes de santé futurs liés à la malnutrition. Vous serez quoi manger, en quelles quantités et surtout… vous pourrez l’enseigner à vos amis et vos enfants, car vous posséderez comme moi le Graal de l’amaigrissement sain.

Quelles raisons pousseraient les autorités à éviter une population saine, sans obésité ?

Attention : ici nous allons parler de complot. Si vous désirez continuer la suite de l’article sans vous mettre le cerveau sans dessus dessous, allez directement au titre suivant.

Réguler l’espérance de vie de la population !

On le sait, la vie humaine sur terre est limitée. Si l’on réduit l’espérance de vie des plus pauvres, on gagne donc en ressources terrestres. De plus, si l’on s’en prend directement à la population, ils ne se laisseront pas faire. Autant les détruire de l’intérieur avec une mauvaise alimentation et laisser leur santé se dégrader au fil des ans.
Les gens ainsi, tombent malades ; deviennent dépendants de la pharmacie et font vivre un autre type de business : celui qui fait croire que sans eux, nous ne pourrions survivre.
Ainsi, nous sommes donc addict à certains produits enivrant et de l’autre côté, on nous soigne pour nous renvoyer vers notre poison. En attendant, le temps passe, la santé se dégrade, le corps devient moins fort, le découragement nous empêche de progresser, les sensations inconnues sont incomprises, l’envie devient manque sans savoir par quoi compenser.
Bref, un cercle vicieux qui nous enferme dans un monde qui pompe notre argent sans nous rendre le corps que l’on désire.

Gagner au coût de production afin de s’enrichir facilement !

Huile de palme (durable ou non), graisse de coprah, sucre, dextrose, fructose, sucralose… bref, nous sommes bien loin du simple biscuit fait de farine, beurre, lait et de miel fait par un vrai artisan boulanger.
Pour quelles raisons trouve-t-on des agents de charge ?
Simplement pour diminuer le coût réel de production en les diluant dans le produit fini. On obtient ainsi une huile de palme achetée bon marché (+ — 600 dollars la tonne) et revendue au même prix que vos friandise et gâteau préférés, peu importe la marque.

Prenons l’exemple d’une pâte à tartiner qui ne devrait pas se surconsommer tout les jours.(on y a tous goûté et presque tout le monde à adoré)

Dans un pot de Nutella ; il y a + — 600 gr de sucre et d’huile de palme.
(1 kg – 600 gr = reste 400 gr pour les ingrédients nobles que recherche le consommateur)
Avec un ratio de 50/50, les 600 gr deviennent:

  • 300 gr sucre (+ — 350 dollars la tonne)
  • 300 gr  d’huile de palme (+ — 600 dollars la tonne).

Il y a donc dans un pot d’un kilo à 10 euros, 0,105 cent pour le sucre suivi de 0,18 cent d’huile de palme pour 600 gr de produit fini…

Il reste donc 9,715 euros pour payer les 40 % qui serviront à terminer la recette ! (les fameux ingrédients nobles restant).
Peu scrupuleux de la part des compagnies, vous ne trouvez pas ! Ceci sachant les effets néfastes bien connus de l’utilisation journalière de ces ingrédients sur la santé.

L’envie à tout prix de diriger le consommateur vers un produit précis !

Tout le monde le sait, il y a plusieurs sortes de cola, pâte à tartiner, friandise… et une seule famille de clients consommateurs.
Il faut donc veillez à les séduire afin qu’ils achètent et consomment nos produits phares plutôt que ceux d’une firme concurrente.(Produits meilleurs marchés similaires souvent vendus au Lidl ou aldi)
Ils jouent donc sur l’apparence visuelle et les saveurs du palais en n’hésitant parfois pas à mettre des additifs potentiellement cancérigènes dans leurs produits.(Ex: dioxyde de titane pour le blanchiment de produits tels que dentifrice, chewing-gum, comprimés pharmaceutiques…)

Bref, on va vers ces géants de la consommation, car ils ont industrialisé notre mode de vie et “presque” anéanti les petits artisans…et se faisant, ils font ce que le petit boulanger du coin ne se serait jamais permis de vous faire manger à vous et votre famille ->ceci est révoltant !

Comment casser les règles et sortir de tout ceci !

Ma garantie, c’est que ce que j’ai à vous dire va changer votre manière de percevoir votre vie et votre environnement. Ainsi, armé de cette nouvelle compréhension, vous serez capable de mieux comprendre pourquoi l’obésité existe et pourquoi l’état ou le monde médical ne vous aidera pas à aller mieux. (votre super marché n’a jamais été votre ami, l’artisan si !)

Chris Pratt gras et maigre les gardien de la galaxie

Ce que par contre, je ne peux vous garantir est cette parfaite silhouette svelte (souvent photoshopée avant publication) qui se trouve dans des publicités de magazines. La raison est que ces personnes payent cher des coachs et s’amaigrissent avant la séance photo, elles reprennent ensuite naturellement leur poids hors événement.

Vous désirez un physique normal ; votre organisme fera tout pour vous y aider. Par contre, si vous désirez mettre votre force vitale en danger, vous allez lutter contre le seul allié qui va tout faire échouer : votre corps marquant son désaccord.

Merci à vous d’avoir lu cet article, et surtout ; n’oubliez pas de me laisser votre avis dans les commentaire ci-dessous, je vous répondrai avec plaisir.

Partage à tes amis...

Benoît

>