Sous le gras, nos muscles sont-ils anorexiques ?

Sous le gras de notre peau, nos muscles sont-ils anorexiques ?

Est ce qu’une personne qui est obèse aurait dans son corps des muscles anorexiques !

La question m’est venue soudainement lorsque, je me suis interprété l’équation autrement.

Beaucoup de gens se rendent en salle de sport et pousse excessivement lourds pour prendre du poids musculaire.

L’idée étant que, comme ils n’ont aucun surpoids, chargent de plus en plus les poids tout en gardant le luxe de pouvoir les déposer quand ils le souhaitent.

Leur progression signifie qu’il est possible pour n’importe quelles personnes en surpoids d’adapter ces muscles (en les rendant volumineux)

Mais qu’en est-il de la masse grasse ?

La bonne chose à savoir est qu’une personne qui est obèse est que le poids qu’elle a en trop pèse sur ces articulations et ne peut être enlevé facilement !

J’interpréterai cela comme cet athlète musclé, à bout de souffle à cause qu’il ne sait plus terminer sa série et qu’en plus, les poids qu’il soulève se sont greffés à ces mains.

Résultat, il passe d’un physique de 80 kg à celui de 120 (avec 20 kilos de fonte dans ces deux mains)

Ce qui se passera sera identique à la personne en surpoids, sauf qu’ici, cela sera arrivé tellement vite que les articulations vont souffrir.

La personne, se plaignant sans trouver de solutions va s’adresser aux soins de santé qui vont le mettre sous anti-inflammatoire et anti douleur avec pour consigne ; beaucoup de repos

Est-ce là la vraie solution ?

Évidemment que non, le médecin fera peut être de la prévention et le patient dira que ce n’est pas de ça faute.

Les médicaments sont plus faciles à administrer que de prescrire une activité physique régulière journalière.

le médecin choisit donc de répéter le message qu’on lui a mis dans le crâne durant ces études,

Ne force pas le patient ; sinon tu vas le faire fuir !

A l’inverse maintenant, une personne qui est découragée par sa situation et a abandonné l’idée de surmonter son surpoids.

Comment est-elle à l’intérieur de sa peau ?

Ce que l’on peut se dire est que son poids est déjà lourd pour elle et qu’elle ne peut pas s’en défaire facilement.

Décomposons cela en plusieurs étapes ;

Cette personne :

sa masse lui donne du mal à bouger, elle se mobilise donc de moins en moins elle vit difficilement, respire moins bien et souffre de sa condition elle aimerait s’en sortir et à déjà tout essayé, mais sans succès elle envie certains modèles de beauté ou des photos d’avant l’obésité elle cherche seules des solutions ou envisage la chirurgie elle fait des régimes restrictifs et s’en veut de craquer au bout d’un moment

Le résultat de ceci est un affaiblissement constant dû au ressenti de la personne, l’amenant à croire qu’il est impossible pour elle de sortir de sa condition : l’esprit humain est fait comme ça !

Comment faire alors pour surmonter tout ce qui a été vécu et enfin se relever et avancer ?

C’est assez facile, comme dans le titre, dites-vous que votre corps pèse peu être lourd… mais c’est parce que vos muscles sont devenus, à force de ne pas être assez travaillés… anorexiques !

Comment cela est-il possible ?

Les athlètes qui s’entraînent le savent bien, s’ils ne travaillent plus leurs muscles, ils vont fondre.

Mon explication est que notre métabolisme est très réactif et que pour lui le muscle ne peut être trop volumineux (question de survie, car il consomme trop d’oxygène)

Chez une personne en surpoids, les efforts sont limités, car les muscles se sont fort affaiblis durant l’inactivité et donc… entrés dans un stade anorexique !

Comment sortir les muscles de leurs torpeurs ?

C’est assez facile, il suffit de faire du renforcement musculaire régulièrement !

Sans rentrer dans trop de détails, un mouvement effectué un maximum de fois sur une durée plutôt qu’une charge lourde sur un nombre de répétitions déterminée à l’avance.

Ainsi, 2 kg en main soulevés avec des mouvements contrôlés durant 1 minute (voire 2) seront plus efficaces que de soulever 10 kg 12X

La seule chose à tenir en compte pour ne pas se blesser est de rechercher la qualité d’exécution de mouvement plutôt que de lancer en l’air le poids de manière incontrôlée.

La charge reste à 100 % sous le contrôle du muscle et il s’adaptera, s’il est réparti sur l’articulation, d’autres muscles interviendront pour la protéger et s’ils n’en sont pas capables ; le cartilage souffrira.

Un mouvement mal exécuté aura donc des répercussions sur vos articulations lors de la fonte musculaire qui vient naturellement avec l’âge. (A moins de la freiner en s’entraînant régulièrement).

Conclusion mes amis, n’abandonnez jamais votre corps, quoi que puissent en dire les spécialistes en tout genre.

Croire en ce qu’ils vous disent est affaiblir votre connexion intime avec lui et ainsi rendre votre union instable.

Vous devez essayer et échouer, ensuite ressayer et peut être à nouveau essayer… pour finalement, à force d’essais erreurs trouver votre voie qui ne peut s’atteindre que par de petits efforts réguliers ne pouvant venir que de vous.

Imaginez votre vie, une fois vos soucis dépassés ! Ne vous plairait-elle pas plus ?

Je suis sûr que si ! ^^

J’espère que cet article vu aura plu.

N’hésitez pas à m’écrire en commentaire votre situation et ce que vous aimeriez changer pour un meilleur futur vous-même !

En attendant, merci de m’avoir lu et surtout, rester en forme

About the Author

>