Les oeufs sont ils si mauvais que ça pour notre organisme?

Le débat peut parfois sembler assourdissant, car en réalité, le subtil mélange entre le jaune et le blanc fait débat!
Le blanc contiendrait de “bonne protéines” et le jaune ; que du gras.

Mais qu’en est il réellement?
Le blanc contient effectivement des protéines, sous forme liquide.
Elles sont ici sous une forme très pure, censée nourrir le futur embryon et ainsi lui permettre de se développer en jeune poussin et ensuite sortir de l’oeuf.
le jaune quand à lui, donnera la forme, les organes et l’ossature accompagné de la couleur jaune typique au pelage de l’oisillon, juste sorti de son oeuf.

Manger le blanc, ici semble donc cohérent ; nous serions ainsi comme le poussin déja formé se nourrissant de protéines pour grandir.
Mais le jaune, est il vraiment “du gras” source de problème?

Cette légende provient de nos ancêtres qui lui ont attribués la couleur de la graisse animale qui est ensuite, devenue très active lorsque le président des U.S.A. Dwight D.Eisenhower a été mis au régime sans matières grasses.
On a donc simplement mis en avant que le jaune devait être banni de notre alimentation, ignorant que la science prouverait un jour que le jaune est aussi excellent bon pour la santé.

Le résultat principal de cette propagande provoque aussi un énorme gaspillage d’aliment chaque nouveau jour, celui ci n’étant pas basé sur des fait mais plutôt sur des sous entendus mal écoutés.

Le jaune, point de départ d’un poussin ; contient tout se que vous mangeriez s’il vous venait à l’idée de manger un poussin entier!(Attention âmes sensibles, voici un exemple d’un article sur plat asiatique appellé Balut )

Il n’y aurait donc aucun problème pour nous d’en consommer autant qu’il nous plaît sans risque la moindre complication, notre tube digestif étant à même de trier les nutriments qui y passent sans avoir la moindre complication.

D’où proviendrait alors la dangerosité de l’oeuf?

L’oeuf ne serait dangereux que de par des grands principes, outre le fait de sa fraicheur ; la qualité de l’oeuf vient surtout de ce que mange la poule et ensuite, de la qualité de la ponte provenant de sa qualité de vie!
Ainsi, une cocote vivant en plein air, se dégourdissant les pattes et n’étant pas serrée contre ces congénères, offrira des oeufs d’une qualité suprême ; par rapport à celles qui se trouvent dans des cages, les unes contre les autres sous un spot lumineux 24h/24h avec une alimentation riche en mais/soja bourrés d’OGM(.(le pire exemple d’OGM consommé par l’homme étant le poulet turbo, attention aux âmes sensibles))sacrifiées à bas prix une fois qu’elles auront atteint 18 mois.(poules de réforme)

Je n’ai pris ici que deux formes d’élevages extrême pour expliquer que la qualité de l’oeuf, va dépendre principalement de la poule et de tout se qui entoure son mode de vie.
Ensuite, cela arrive dans nos super marchés puis dans nos frigos…et ensuite, on écoute les informations et l’on double notre consommation d’oeufs en jetant le jaune,on y rajoutera ainsi ensuite un autre blanc…nous contribuons donc ainsi à cette production massive industrielle d’oeufs de volailles surexploitées.

En résumé, manger le jaune n’est pas nocif et ne vous encrassera pas vos artères à condition que vous les consommiez cuisinés tel quels.
Ce ne sera donc plus pareil si vous en faites de la pâtisserie en les incorporant dans du sucre, de la farine et du beurre.

Voila,j’espère que cet article vous a plu!Si c’est le cas,n’hésitez pas à le partager et me laisser un petit commentaire.

Merci pour votre temps.