Comment les sucres entrent dans notre organisme?

Comment les sucres entrent dans notre organisme?

Je dois vous avertir que ceci est issu de mon expérience et pas de documents scientifiques.
je me permet de le communiquer directement car si j’ai raison, cela pourrait aider à sauver des vie et prévenir les formation de plaques, qui un jour, en se détachant pourrait provoquer des complication cardiaques invalidantes,voir mortelles.

Nos artères et veines sont poreuses.(ce qui facilite le passage des liquides nutritifs issus de la digestion)
Pour passer au travers elles et se diriger vers le flux sanguin,il y a une signature à présenter, une fois cela fait ; le passage s’ouvre pour le convoi, qu’il soit bon ou mauvais pour la santé.

Dans se que nous absorbons(oxygène,hydratation, nutriments)seul les nutriments ont une densité suffisante pour provoquer des bouchons une fois qu’ils auront passé les membranes interne.
Ainsi,nous aurons nos déjection qui s’évacuent vers la toilette et de l’autre côté les nutriments absorbés par les villosité intestinale, mais que se passe t-il ensuite?

Pour faire simple,une fois dans nos artères ; les hormones vont se charger de reconnaître où va quoi et marquera ainsi d’une signature plus précise les colis à envoyer au travers du corps jusqu’à destination.
Ici pas question de désordre et rien ne peux traîner trop longtemps, notre survie en dépend

Il y aura ainsi les vital aminés(VitaMines) qui iront renforcer principalement le système endocrinien, certaines d’ailleurs seront stockée dans le tissus adipeux (A, D, E, K) et d’autres utilisées immédiatement puis évacuées dans les urines de la journée.
Les acides aminés quand à eux permettrons aux cellules de se diviser complètement et ainsi permettre de créer de nouvelles cellules
Cela se produit en complétant des brins d’ADN divisés en deux appelés ARN=> semblable à une demi fermeture éclair ; qui, lorsque complétée par les protéines formera une nouvelle cellule.
Les lipides,véritables chauffeurs/transporteur autoroutiers à eux tout seuls ; dirigent les nutriments et permettant le passage de ceux ci au travers plusieurs parois notamment les membranes des cellules.

Lorsque notre corps envoie des signaux chimiques(une sorte d’odeur propre à la demande)les nutriments sont ainsi acheminé là où on en a réellement besoin et les déchets iront vers les reins qui filtrerons les transporteurs et évacuerons les déchet dans l’urine.

Lorsque nous consommons du sucre, il arrive d’un coup dans le flux sanguin et un peut comme l’alcool…nous atteint à bien des niveaux sans qu’on s’en apperçoive(l’alcool provenant d’un subtil mélange d’eau, de sucre et de levures)
Ainsi, sans le savoir ; notre corps subit une agression ultra acide et oxydante et pendant se temps là, on se ressers un verre de soda avec une pâtisserie.

Ah oui, il faut que vous sachiez que le sucre, passe entièrement dans l’organisme très rapidement.
Premièrement parce qu’il est raffiné, notre corps n’a pas besoin de digestion pour casser les structures afin de l’absorber.
Deuxièmement, il passe comme un intrus dans le liquide de notre corps en se mélangeant à lui ; il commencera donc a être absorbé dès qu’il a été avalé et pénétrera directement par capillarité au travers du tube digestif.(qui commence donc par la bouche, ensuite la gorge, puis l’oeusophage,…)
Troisièmement, l’insuline et la conversion du glucose en gras n’est pas un mécanisme naturel mais un mécanisme de défense qui sera sollicité pour effectuer un stockage rapide, ceci afin de passer une longue période de jeune, comme un hivers rude, probablement dans une caverne regroupé les uns contre les autres
En se nourrissant de manière répétée d’un produit raffiné, notre organisme devient dingue et notre notion de survie interne se déstabilise ; on se déforme en créant du gras et on perd de la mobilité jusqu’à ne plus savoir bouger sans subir de douleurs gênantes.

Ainsi, les différentes formes de sucres type glucose, amidon et fructose,ne se trouvent pas à l’état brut dans la nature ; une fois consommées, ces molécules sonnent l’alarme hormonale et ce à chaque fois que l’on consomme du sucre raffiné.
Nos organes interne finissent par être fatigués si celui ci si est consommé de manière constante, cela même au dépend de notre survie.(exemple: une personne atteinte du diabète continuant de consommer un niveau de sucre élevé, pensant que sa future injection va résoudre le problème)

Et en attendant, la science estime qu’une consommation de sucre élevé après un diabète déclaré pourrait mener au fameux diabète de type 3, appelé maladie d’Alzheimer.
Cela remet grandement en question l’usage du sucre au quotidien!

Ainsi,le glucose recevra son équivalent(chez un sujet sain,en bonne santé)en insuline et les deux parties combinées seront ainsi acheminées vers nos cellules, notamment vers notre tissus musculaire.
S’il n’est pas utilisé, il ira ensuite remplir nos petites cellule de stockage, qui forment le tissu adipeux.
Ensuite,lorsque normalement le tissus adipeux devrait être utilisé(période de jeune prolongée)une surdose de sucre arrive encore…notre tissus adipeux gonfle ; les petite cellules qui le compose se divisent et deviennent de plus en plus énorme…se bouger devient de plus en plus compliqué ; voir impossible, sans ressentir une profonde difficulté ; l’ossature se déforme, les articulations souffrent…vivre devient pénible…

Se nourrir est donc vital, mais les modifications apportées à notre alimentation moderne rend la prise alimentaire délicate, car si elle est mal faite, elle pourrait mener facilement à un long combat contre sois même.
En effet une fois devenu obèse, il est difficile de revenir à un poids “stable” facilement sans se sentir frustré par chaque repas copieux pris durant la période d’amaigrissement.

Si se post vous a semblé utile, n’hésitez pas à le partager parmi vos amis
et de me laisser un commentaire si vous avez quoi que se soit à me demander

merci de m’avoir lu

About the Author

>