février 9

Le coronavirus arrive ! Doit-on s’inquiéter ?

Informations utiles !

0  comments

Le coronavirus se répand rapidement et il est difficile de savoir si nous sommes suffisamment préparés afin de ne pas avoir à le craindre réellement.
C’est pourquoi, je vais vous décortiquer mon hypothèse sur le pourquoi nous devons rester attentifs et ne pas paniquer inutilement.
Je vais aussi vous donner quelques conseils afin que vous puisiez prendre des mesures, au cas où une alerte devait arriver près de chez vous.

Le coronavirus chez l’hypocondriaque ! doit-on s’inquiéter ?

6 différents type de virus(cartoon)

Si vous ne le savez pas encore ; notre est capable de mimer les symptômes d’une maladie (somatiser) lorsqu’il est en état de panique intense. Il peut ainsi présenter tous les symptômes d’une maladie banale, à la plus grave !(comme les symptômes du coronavirus)
Ainsi, au plus la panique augmente dans le monde et au plus, certaines personnes risquent d’être convaincue d’avoir été atteint par le coronavirus sans réellement en être malade.

Si vous n’avez pas vu le film supercondriaque (un film de Danny Boon) :

  • Une personne hypocondriaque est quelqu’un capable d’avoir tout les symptômes liés à une quelconque maladie pourvu qu’il en connaisse les symptômes, sans être réellement atteint par le problème de santé !
    Il devient la propre victime de ces peurs et de son imagination.
    Ainsi, pour répondre à la victime, le corps manifeste tout les symptômes connus ; de plus, d’autres peuvent se rajouter à mesure ou la victime prend connaissance de ceux-ci !)

Vous l’aurez compris, un hypocondriaque est quelqu’un qui est terrorisé de tomber malade et l’effet de foule/nouvelles désastreuses n’adoucit pas la l’état d’une telle personne.

enfant cartoon portant un masque maladie
Que se passerait-il si une personne, dans un lieu public ; annonçait sans le cacher qu’elle était atteinte du coronavirus ?

Si une personne se trouve dans une salle d’attente, un train, un bus et se met à annoncer ces doutes sur son état de santé, certaines personnes pourraient s’en aller ou s’écarter simplement de l’individu.
Ceci, car la peur de l’inconnu se manifesterait chez chacun en se demandant comment ne pas être/devenir contaminé.
Car en général, nous sommes souvent peu informés sur les réelles voies de transmission (ce qui transporte la maladie d’une personne à une autre).
Ainsi, même un médecin désirant ausculter un malade, pourrait demander à la personne de prendre des mesures avant de commencer son diagnostic (porter un masque, mettre des gants, désinfecter les endroits que la personne a touchés/assise…)
Bref, un moment de trouble comme lorsqu’on aperçoit une ambulance arrêtée et juste à côté, une victime prise en charge par des pompiers.

Qu’est-ce qu’un virus et pourquoi le vaccin existe-t-il ?

Un virus, contrairement à une bactérie, ne peut être contrôlé/stoppé par des antibiotiques.
La seule prévention qui existe à l’heure actuelle est la vaccination.
Elle consiste à endormir le virus et à l’injecter chez une personne saine afin que le système immunitaire réagisse en créant des anticorps.
Cependant, pour « endormir » le virus ; il faut trouver la bonne chimie et surtout, un budget pour payer les laborantins !
Ainsi, tant qu’il n’est pas « trop » virulent ; les milliardaires ne s’inquiéteront pas et le virus continuera son chemin.
Lorsqu’un virus arrive dans notre corps (chez n’importe qui !) il pénètre une de nos cellules fatiguées (fin de vie) et la corrompt !
Il lui envoie de fausses informations lui demandant de dupliquer le code du virus pour qu’à sa mort ; pleins de milliers autres virus se répandent et cherchent d’autres cellules pour se multiplier.
Dans un sens, il « féconde » la cellule pour survivre dans le corps.
Pour le virus, ensuite ; c’est la course folle, jusqu’à épuisement du stock de « nourriture » qui survient à la mort du porteur.
Ainsi, son but est la transmission et grâce à elle ; la survie de la souche virale !
C’est pour cela que quelqu’un qui tousse dans sa main, serre une poignée de porte puis s’en va peut transmettre la souche à une autre personne qui touche la poignée et mange son sandwich sans s’être lavé les mains avant de le manger.
La situation est identique lorsqu’on éternue, on postillonne et souffle en même temps ; ce qui répand dans l’air un spray qui répand le virus autour de nous !

 

Les méthodes de transmission ? Je n’ai pas bien compris comment.

Pour vous donner une image, il existe un jeu vidéo qui s’appelle plague (épidémie en français)
Dans ce jeu, vous infectez une personne et devez vous propager pour éteindre l’espèce humaine avant que l’homme ne vous éradique.
Ils ont établi le plus beau mode de transmission simplifié, que j’ai eu l’occasion de rencontrer.
Il y a :

  • Transmission maladie virus bacteriePar l’air : le vent souffle, le virus se colle aux gouttelettes et poussières environnantes. Il se déplace alors hors d’un porteur et survit parfois sur de longues distances.
  • Par les voies maritimes : le virus arrive par les voies navigables, parfois par un marin ; ou une souris s’échappant du ferry et se retrouve dans un nouveau pays, grâce aux bateaux tellement grands qu’ils sont impossibles à contrôler à 100 %.
  • Par une mauvaise hygiène, lors de prises de sang lors de contrôles où vaccins : lorsqu’on veut aider une population, médecin sans frontière (ou autres bénévoles) forment sur place des gens qui les aideront dans leurs tâches quotidiennes. Cependant, certains sont parfois insouciants et faute de bien tout désinfecter ; deviennent porteur/transmetteurs sans le savoir.
  • Nos fameux amis les insectes : tout le monde le sait, nous ne sommes pas seuls ! Beaucoup d’insectes profitent de notre inattention et se posent sur nous afin de profiter de nos sécrétions. Parfois même il arrive qu’un moustique se prenne pour un docteur et nous prélève du sang. Cependant, savez-vous qu’ils peuvent « vomir » une partie de repas durant leurs gestes (notamment si on écrase un moustique durant son « œuvre ») le virus du sang peut ainsi passer de l’insecte à l’homme, où passer chez l’animal puis (re) venir chez l’humain.
  • Les oiseaux migrateurs : tout le monde le sait, certains oiseaux changent de pays selon les saisons ! Ce qui veut dire qu’ils passent par voie aérienne et traversent souvent de longues distances. Ainsi, lorsque ceux-ci perdent leurs poux dans nos fermes, font leurs excréments parfois mangés par nos volailles… bref, c’est ainsi infectent nos volailles qui deviennent porteuses à leur tour.
  • Les rongeurs : tout le monde le sait, quand les rongeurs ont faim ; ils se rapprochent de l’homme. Ceci, car nous avons souvent des provisions, ensuite ; ces petits mammifères laissent pipi et petites crottes. Résultat, des aliments mangés crus peuvent contenir des maladies et indirectement atteindre l’être humain lorsque l’hygiène d’un endroit n’est pas respectée.
  • Le bétail : je ne vais pas vous mentir, eux sont proches de l’homme (plus que la volaille). À un point tel que parfois, certains adoptent un cochon ou possèdent des chèvres au jardin.
    Que ce soit par les moustiques, la contamination par l’air, l’eau… bref, eux aussi peuvent tomber malades et être atteints pour devenir porteurs à leur tour.
  • Les produits maritimes : tout le monde aime les crevettes crues, les œufs de lompe, les sashimis japonais… et personne ne pense à la cuisson pour détruire les parasites se trouvant dans les aliments. Les produits de la mer s’ils ne sont pas cuits peuvent eux aussi ; devenir contaminant et se transmettre de par diverses manières différentes (ingestion, contact des mains à la bouche, manipulation de la bouche d’un enfant/personne âgée).

Est-ce pour cela dangereux, doit-on s’en méfier ?

Chers lecteurs, je vous dirais ; au-delà des recommandations d’usage (se laver les mains, nettoyer le lieu de vie…) de rester méfiant en cas d’alerte proche de chez vous.
Si quelqu’un devait avoir des symptômes ressemblant à ceux du coronavirus énoncés par les autorités ; il faut lui indiquer de prendre rendez-vous avec un médecin afin de lui faire part des inquiétudes face à cet état soudain de santé.
Restez ensuite attentif au contact que vous aurez eu avec cette personne, lavez vos main, le visage et placez vos vêtements à la machine à laver sans trop attendre.
Ceci afin de ne pas devenir malade et porteur à votre tour.
De son côté, il prendra les bonnes précautions et se rendra probablement à domicile afin d’ausculter la victime.
Elle recevra ainsi un traitement adapté à sa situation et dans le pire des cas, sera envoyée chez un spécialiste pour un examen plus approfondi (prise de sang, électro cardiogramme…)
L’individu sera ainsi en bonne voie de guérison, avec toute l’aide que notre civilisation pourra lui apporter.
Nos enfants, médecins, infirmiers pourraient rapidement devenir porteur s’ils sont mal informés.

C’est pourquoi, de notre côté ; on doit faire le maximum afin qu’eux aussi puissent limiter les risques pour les futures personnes avec qui ils vont entrer en contact !

Le coronavirus tue, suis-je en danger ?

Le coronavirus ressemble fort à une grosse grippe au vu des symptômes connus.humain avec différents type de microbe virus autour de lui(cartoon)
Malheureusement, le vaccin met du temps à être créé et toute personne faible ou affaiblie risque d’en payer le prix.
Ainsi, si vous êtes un adulte et que vous êtes en bonne santé ; vous pourriez déclarer la maladie, mais y survivre tant que vous restez en bonne forme.
Cependant, les personnes déjà malades et affaiblies, les personnes âgées et enfants, risquent leur vie si jamais nous ne prêtons aucune attention à notre comportement si nous devions être ou devenir porteurs de la souche d’un quelconque de virus.

C’est pourquoi, il faut savoir comment réagir et quelles mesures doivent être prise « au cas où » nous devrions passer en état d’alerte. (,et ce pour n’importe quel type de virus)

 

Je vous remercie pour votre attention et du temps que vous m’avez consacré à me lire.
Rester sain, vivez bien et surtout ; soyez en forme.
Belle journée à vous.

About the author 

Benoît

You may also like

Pourquoi mal manger, raccourcirait nos vies plutôt que de la prolonger ?

Mon avis sur le burn-out, la cause et mes solutions

Le problème chez le vrai coach sportif ?

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Subscribe to our newsletter now!

>